Biographie

saissi«Franck Saïssi est né dans un pousse-pousse à Saïgon (matricule S3080). Le vrai nom d’un « pousse-pousse » est cyclo-pousse au Viet Nam, mais la petite et la grande histoire n’ont conservé que le terme de « pousse-pousse ». La même histoire cite Saïgon alors que Franck est né le 6 juillet 1975 et que Saïgon est devenue Hô-Chi-Minh-Ville le 30 avril de la même année. Il pourrait s’agir là d’une imprécision, ami lecteur attentif aux détails croustillants, toutefois il est important de préciser que Franck est né dans le 1er arrondissement de la ville qui se nomme encore à ce jour Saïgon. Si tu vas à Saïgon, lecteur dubitatif, tu trouveras sans nul doute, au hasard de tes pas, la Place Franck Saïssi. Que lui vaut cet honneur ? La rapidité qu’il lui fallut pour venir au monde : moins de trois secondes ! L’évènement s’est déroulé devant une foule émerveillée qui applaudit longuement à cet exploit majeur ! Eh oui, lecteur émerveillé, Franck est resté à Saïgon « Speed Birth » et le 6 juillet est devenu dans ce pays comme une fête nationale !

Franck Saïssi est un artiste aussi accompli que dérangeant. Il cultive ces deux adjectifs avec soin, dérangeant ce qui est accompli et accomplissant ce qui est dérangé. Avec lui, l’art devient l’assassin de la pensée tranquille, endormie, comateuse. Lecteur courtois, je t’incite à découvrir son travail, du dessin à l’écriture en passant partout ce qui est modelable et non modélisable, son antre mental est sourcé par les aléas, les troubles de la vie et le vol d’une hirondelle. Les courbes lentes démentent les scansions des chocs de la vie, c’est ainsi que Franck Saïssi navigue entre le jour et la nuit, entre le cri du noir et la vie du jour.
Dernier détail, lecteur convaincu, Franck collectionne depuis son enfance les archets de violon. Il en possède 1 765 345. Il conçoit avec ses archets des formes étranges, des arcs de ciel qu’il remise au grenier, qu’il vient tout juste de repeindre.»
Professeur Georges Fawcett, pour les Editions Lad’AM, 13 mai 2012

De cet atelier qui virevolte et qui valse le chéquable, qui s’anonyme dans la fréquence des déchets. Il y reste la finalité. Le creuset, l’irradiation immédiate. La chorégraphie des pinceaux, de la texture, et plus encore. A oublier la distance, le vide et l’abandon. Juste avec ses toiles, j’entends l’éphémère s’oublier sur un mur. Et d’un seul coup c’est un reveil foudroyant pour nos paupières soudées, la transgression du réel pour une autre vision, la mire réalignée sur l’enchantement, l’adsurde et le réel. C’est illusoire et sans issue? NON, c’est le minimum pour nos esprits chagrins mondialoformatés, cyanurés par des mégahertz chroniques et séquentielles. Alors, OUI, je plonge, je me laisse aller dans ce bref instant de volupté, dans ce bluster velvet, cette émotion anonyme et personnelle. Faites en autant, je vous assure ça fait du bien.
Eric Vinciguerra

Expositions

-14 juin au 19 octobre 2019: « La vie est un film », Le 109, Nice
-5 au 26 avril 2019: « Je suis Saïssi », atelier de Louis Dollé, Nice
-11 mai au 11 juin 2018: « La bouteille à l’encre », Galerie Depardieu, Nice
-10 juillet – 25 juillet 2017: « Le Mur », ancien atelier de César, Nice
-06 juillet – 29 juillet 2017: « Dessins », Galerie Christian Depardieu, Nice
-28 avril – 28 août 2016: « Le palais idéal du facteur cheval », Musée du Palais du facteur cheval, Hauterives
-18 mars – 28 avril 2016: « La préfiguration du palais des égos étranges », Galerie Eva Vautier, Nice
-10 septembre – 9 octobre 2015: « Lever l’encre », Galerie l’Entrepôt, Monaco
-19 avril – 31 mai 2014: « 10 ans d’Espace A VENDRE»
-7 décembre 2013 – 25 janvier 2014: « Drawing by numbers », Espace à Vendre
-19 au 29 juillet 2013: « Abbay Contemporary Art », Parodi-Ligure, Italie
-25 janvier au 23 février 2013: « Be Another », Espace à Vendre, Nice
-8 Décembre au 5 janvier 2013: « Be yourself », Espace à Débattre & à Vendre
-2 juin au 20 juillet 2012: « La Valise », Espace à Débattre
-2012: « Art Brut », Espace à Débattre, Nice

Formation

97-99 : Ateliers beaux arts de la ville de paris, DAC
96-97 : Beaux Arts de Versailles 3ème Année
95-96 : Beaux Arts de Carrare en Italie, marbre taille directe
93-95 : École de dessin Emile Cohl à Lyon

Enseignement

2011-2013 : Enseignant en arts plastiques :
-École élémentaire les Cigales de Mer, Eze sur mer: maternelle, CP, CE1, CE2
-Ecole publique André Malraux, Cap D’Ail: Classes CE1/CE2, CM1/CM2
2011-2012 : Enseignant en arts plastiques, association d’Arts Plastiques, Cap d’Ail, résidence guillaume Apollinaire. (Enfants)
2009-2011 : Professeur d’arts plastiques, EMAP, Menton. (Enfants, ados, adultes)