RIEN LÂCHER

Home RIEN LÂCHER

Bonjour,

il est temps, ça fait longtemps
que j’attends ce moment pour écrire,
je vais enfin pouvoir me lâcher
faire de la rétention, pas question.

Sphinx, fusain sur Velin d'Arches, 1m50x1m15

BUG

Un moucheron se balade
sur mon dessin
il a l’air un peu paumé
je l’évite comme je peux
pour qu’il ne finisse pas
englué dans l’encre.

Patients, encre de chine
Patients

RIEN LÂCHER

Ça vous est déjà arrivé
de vous sentir rejeté ?
De les voir s’acharner tous
pour vous casser ?
Moi ça m’est arrivé
ils ont tout essayé
pour me démoraliser
ils m’ont enfermé
bourré le crâne
que j’étais malade
que je n’arriverais à rien
m’ont fait gober de force
pilules, racket, ces ordures
n’ont reculé devant rien
môme ils m’ont violé
humilié, repoussé
mais j’ai rien lâché
ma détermination
s’est renforcée
j’ai continué avec
encore plus de rage
ça fait réfléchir
on finit par faire le tri
imposer la distance
ils attendent la moindre occasion
le moindre faux pas
pour allonger ma liste noire
régulièrement ils reviennent
à la charge
trolls pathétiques
névrosés du clavier
avec le temps ils finiront
par se fatiguer
j’étais là, je serais là
encore longtemps
il faudra qu’ils s’habituent
rien ne pourra m’arrêter
l’autre débile voudrait
avoir la voix qui porte
m’atteindre avec des mots
mais non mon gars
tout ce que tu fais
c’est pépier
comme
un
oiseau.

Tireur
Tireur

AVENIR

Je prépare une exposition
pour mars prochain chez Depardieu
Saïssi investit toute la galerie
y compris le sous sol
et quelques pièces en ville
vous les verrez peut-être
au détour d’une rue
si vous n’avez pas le nez
collé sur votre mobile.

Alas poor Yorick 2018
Alas poor Yorick

MISÈRE

On peut plus mettre un pied dehors sans la voir partout,
dans chaque recoin, dans chaque parc grillagé,
devant chaque banque, à tous les feux tricolores.
Elle s’est incrustée dans tous les espaces
elle se répend comme une trainée de poudre
femmes, enfants, jeunes ou vieux,
plus personne n’est à l’abri de se retrouver à la rue
de crécher sous un pont ou dans sa caisse
pendant qu’une minorité encaisse
bientôt il faudra payer la taxe foncière
pour vivre dans un vieux carton,
et même quand on ne veut plus la voir
tout nous rappelle son omniprésence
des grilles pour barrer l’accès à des marches
des bancs qui disparaissent,
des dispositifs anti-sdf partout
picots, rochers, bancs ischiatiques
sièges individuels, bacs à fleurs,
même du verre cassé planté dans du béton.
“Sécurisations”, “requalifications”
pour ne pas dire aseptisation
tout est bon pour cacher
la misère sous le tapis
et venir pérorer au moment
des élections.
Y’a pas si longtemps à Nice,
on envoyait les clodos à la montagne,
en échange d’un sandwich,
fallait surtout pas gâter l’image
les méthodes changent
mais c’est toujours
la même merde.

Love KO, encre de chine sur carte de l'Australie, 2018
“Love K.O.”, encre sur carte de l’Australie, 2018

FILON

Mon agent infiltré
m’a dégoté un nouveau lot
de cartes maritimes,
plus de 50 lithos originales,
et Vladimir m’en a donné une
de la baie de Villefranche sur mer,
de quoi dessiner et voyager
sans avoir à se déplacer.

A bientôt pour de nouveaux dessins !

Franck