25 juillet 2014

Bonjour,

écrire,
compulsivement,
occuper le terrain,
viser les touches du clavier,
prendre de l’espace,
personne ne m’en fera,
merci pour les mails de soutien,
ça fait du bien.
Pour les nouveaux abonnés,
quelques milliers en un mois,
suite à l’explosion
d’une base de données,
sachez que vous pouvez
vous désinscrire
en bas de page,
ou en m’envoyant un mail,
c’est votre droit,
inutile d’en faire
un pataquès.

Franck encre, Saïssi

NANGA

Vous pourrez trouver bientôt
un numéro de la revue Nanga
opuscule consacré à mes dessins et textes,
achetez en plein,
pour vous et vos amis,
laissez en traîner
dans vos sacs à main,
sur vos tables basses,
prenez un air dégagé,
quand on vous demandera
immanquablement:
“tiens, qu’est ce que c’est??!!”

Après Signac et son traité sur l’aquarelle,
les poésies d’Emile Bernard,
virage en épingle à cheveux,
avec Saïssi
Nanga affiche clairement
ses penchants suicidaires!
Vous pourrez vous approvisionner
chez votre libraire pointu,
sur le site [url=http://www.revuenanga.com/]revuenanga.com[/url]
(actuellement sans frais de port)
et via [url=http://www.lalibrairie.com/]lalibrairie.com[/url].
(Sortie prévue à la rentrée)

STATIC ACDC

La barmaid de l’idtgv
frotte des ballons sur les gens
pour les coller ensuite au plafond
en criant victoire: ça marche!!!

FROGS VS FIREWORKS

Entre le feu d’artifice
qui résonne au loin
et le concert de grenouilles
dans le jardin d’à côté,
on se demande bien qui va gagner.

Franck assis, Saïssi

RÊVER C’EST CON

J’ai rendez vous
à la terrasse d’un café,
avec la fille du rêve,
venue pour m’aider
à écrire une préface.

Alors qu’on discute
sans aborder concrètement
quoi que ce soit,
je réalise que sous ses papiers,
elle cache un téléphone
qu’elle utilise pour pirater le mien:
toutes mes données téléchargées
et un petit bout de papier,
de la taille d’un timbre poste,
sort de derrière l’écran de mon mobile
comme d’une imprimante.
Là, la fille du rêve me sort triomphalement:
“tous les portables sont équipés de mini imprimantes,
mais personne ne le sait.”

MAIS C’EST BON

La fille du rêve me dit:
-“regarde j’ai trouvé ça pour toi
une poésie de “Montaigne”
ça fera une super préface
pour la revue Nanga!”

Je fixe le papier, concentré,
j’essaye de retenir les mots,
me réveille en sursaut,
dans l’appart-hôtel breton,
je les recopie à chaud
tout tremblant et hypnotisé
par la puissance oniroïde
de cette poésie inattendue,
dictée par mon inconscient:

(Vaguement un sonnet rêvé de Montaigne)

“LE BARATIN MORT
moque le moteur de voiture qui vrombit sous son pied
moque le portable piraté sous son nez
moque l’amie perdue une nuit d’été
le baratin mort, EST MORT…”

Lapins tueurs, encre, Saïssi

BAAM CLAC PLOC

Baam baam baam
les grêlons tombent
en Bretagne
voilà à quoi servent
les bonnets rouges
clac clac clac
les grêlons tombent sur le velux
des millions de petits glaçons
descendent le long des gouttières,
les dolmens néolithiques
et les cairns bretons:
des abris anti-grêlons.

RICH BITCH

J’erre dans les rues de Saint-Grégoire,
pantin désarticulé, inquiétant,
je virevolte entre les BMW,
Audi 4×4 et mercos,
pavillons d’architectes cubiques,
mamies tirant leur caddie,
café à l’Authentik
casque sur les oreilles
pizza aux Saint-Jacques,
flambée au pastis,
je dessine sans y penser
une pin up à tête de biche
sur la touillette
d’un diabolo menthe.

Boko Haram, Saïssi

LE DOS DES CHARRUES

La pause déjeuner
des cadres sup
même en chemise amidonnée
faut avoir l’air cool
d’un oreille distraite
j’écoute leurs histoires
de cigares grillés
aux vieilles charrues
de BMW essence:
ils ont l’air
d’avoir envie
d’avoir l’air.

CHOC CHIC CHÈQUE
(petite histoire de la séduction)

A 20 ans c’est le choc,
entre 30 et 50 c’est le chic,
à partir de 60 c’est le chèque.

SORTIR

Dans les couloirs de la clinique,
les infirmiers avaient laissé traîner,
un fauteuil roulant,
bolide garé sur le côté.
Un patient facétieux
s’installe à son bord,
part à l’assaut de l’étage
pour tuer le temps
en imitant le bruit du moteur
vroom vroom
j’y avais pensé aussi
on y avait tous pensé
des sourires illuminent les visages
certains se bidonnent
en s’accrochant à leur perfusion
le voyant tournicoter.
Bidonnage de courte durée
une commise d’office
se sentant investie d’une mission,
ancienneté dans le service oblige,
rapplique en grognant:
“Fais pas ça c’est pas bien
c’est pas respectueux pour ceux
qui en ont vraiment besoin!”
Tout penaud, le pauvre en pyjama
délaisse sa chaise à roulettes,
les sourires ont disparu,
mais au fond on s’en foutait
notre journée était faite!

Gaza, encre, Saïssi

AGATHES

Dentelles, résilles,
je ramasse mes billes
deux doigts pour l’agathe verte
un troisième, pichenette
sensuelles contorsions
fluidik liquorage,
bodybalance, transe,
vibrations, introduction,
rêve d’éjaculation,
fourmilière, rouge tétons
j’exécute un contrat,
sans chaussettes,
le long de son ventre,
circonvolutions,
autour de ses seins,
roulent sur sa peau
comme des gouttes
agathes rouges,
bleues, vanille
de toutes les couleurs,
je ramasse mes billes
dentelles, résilles.

A bientôt,

Franck