4 avril 2013

Bonjour,

je recopie mes notes
des derniers jours,
histoire d’en faire
une petite newsletter.

Vous pouvez vous désabonner
en suivant le lien
en bas de page.

RÉVEIL

Lorsque l’aube est plus tendue
qu’une corde de piano
chevillée au corps
mains moites et poisseuses
abstinence conjoncturelle
une main tire la chasse d’eau
le réveil est là,
glisse dans les canalisations
rejoins la mer où
il nourrira les poissons,
les étoiles de mer
coprophages et révoltées.

Les 4 saisons et le vide, encre, Saïssi
Les 4 saisons et le vide

OS

Vélo édenté
espaces élaborés
dans l’usine aux rivets
gestes singuliers
répétés,
inlassablement,
l’ouvrier spécialisé
abruti par l’ennui
chante le parcours irréel
de la république
aux bananes flambées

CONCORDANCE

Songe d’un cri étranglé
corde au cou
limitations instinctives
mémoire déficiente et sélective
tapie dans un motif
incrustée de soie
nacrée
porcelaine
mandala oublié
rasé de près
copeaux de bois englués
liqueur séminale
petits bouts de bois
cramoisis
transitoires.

Sans titre, encre, Saïssi
Sans titre

VOL AU VENT

Volupté volubile et volage
une nuit de plus avec elle
si belle et sauvage
assise sur une branche haute
seule identité
insolente
l’odeur de sa peau
le gout de la mure
peau dure
courbure
front bombé
cou nacré
chute vertigineuse
le vent souffle
tresse intestine
maligne
anémones
hippocampes hypocondriaques
mémoire salée et suave
lèvres écluses
recluses
coquillage rayé
une hyène dans un canapé
palourde de carême
baptême
bucolique
buccal
bocal
bancal.

PROCÈS

Sentence active
isolation oblige
le son strident d’une tige
tenue entre les doigts
herbe folle
graminées sauvages
dans les cheveux
soleil d’été
souffle parfumé
jusqu’à ce que lianes et lichens
viennent nous recouvrir
le dimanche
lourd de paroles vaines
mécanique d’un autre monde
d’une autre galaxie
branches basses
bouts de ficelle
nacelle
m’voyez?

Géographie et spaghettis, encre, Saïssi
Géographie et spaghettis

TROIS QUATRE

Terre
amer
boursoufflure
enflure.

CANTHARIDES

Les insectes gerbent
des étoiles de mer
vache a lait
voie lactée
cosmique
éperdue
mort
rue.

Mutations incontrôlées, encre, Saïssi
Mutations incontrôlées

LETHAL

Ma langue vient séparer
doucement
les lèvres écluses,
perdu dans des pensées morbides,
l’horizon vient
se fendre en deux,
au milieu.
-“laisses ton chien dehors !”
Le froid ne transige pas,
banqueroute,
choucroute.

Mécanique bretzel, encre, Saïssi
Mécanique bretzel

COMMUNE MESURE

Depuis ce jour là
il n’eut plus peur
de perdre pied
il aimait patauger
dans la baignoire
de sa mémoire.

Newsletter
hasardeuse,
heureuse,
ciao tutti,
so long,
baby.

Franck