16 avril 2014

Bonjour,

Une petite newsletter pour annoncer
la collective anniversaire de l’Espace A VENDRE,
et quelques conneries qui me passent par la tête.

Si vous ne voulez plus recevoir ma newsletter,
suivez le lien en bas de page,
où envoyez moi un mail,
vous rejoindrez les millions de gens
qui n’ont pas comme vous,
la chance de la recevoir.

Gange no head, encre, Saïssi

10 ANS D’ESPACE A VENDRE !

L’Espace A VENDRE fête ses 10 ans d’activités à Nice !
Pour célébrer cet anniversaire, l’Espace A VENDRE organise au 10 rue Assalit une exposition-événement, en invitant tous les artistes présentés dans les 4 lieux qu’il a occupé depuis 2004.

Une exposition vivante, rythmée par des performances, des changements d’accrochages, des invitations surprises, près de 50 artistes pour un anniversaire “collectif, compulsif et évolutif”.

19 avril – 31 mai 2014
Vernissage 18 avril 2014 à partir de 18h

10 rue Assalit, Nice

tete-caillou

15 AVRIL

Plus de sèches depuis 7 jours, net 85 kilos à la pesée,
boxes, frappes, frappes dans ton sac à main gucci,
pas le temps, ici sac sable et béton
comptes à régler
pas de temps à perdre
avec des neurones bancales…

FOLKLORE BRETON

La Duchesse Anne de Bretagne,
le jour de ses épousailles avec Maximilien Ier:
“Si menhir n’est point dressé,
à quoi bon violer le traité du verger? ”
“Croyez vous vraiment que j’aurais rongé
le cuir de l’étrivière de papa
pour une queue d’hermine?”

Foyer Idéal, encre, Saïssi

SÉISME TU MEURS

Tremblement de terre
en terre Niçoise.
Scène apocalyptique.
Au milieu des décombres,
pas de place de parking.
Souche anxieuse, trépigne,
pas de mamie à l’horizon,
sauvés
par une double file.
Dans la salle d’attente
du dispensaire,
murs fissurés,
animaux excités,
maîtres désemparés.
Le verdict de la véto tombe:
tumeur maligne.
La Souche,
sa collerette,
dog vador,
opération demain.
Nice se remet doucement,
solidarité,
mobilisation rapide
des associations,
huile d’olive et tapenade
largués par hélico,
en dessous,
la coulée verte
noire de monde,
violence inouïe,
mamies prêtes à tout,
pire qu’une bataille de fleurs,
un vrai chaos,
heureusement
on a sauvés la Socca,
mais toujours pas virés
le motard fantôme
de la mairie.

Gnome, encre sur partition, Saïssi

BIRIS DE BENARES

Pour pallier
le manque de tabac
j’ai fumé des Biris
ici on les appelle bidis
cigarette à l’eucalyptus
quoi qu’il en soit
ça explose grave le crane.

JARDILAND

Défriché le jardin,
30 sacs de 100 L
de mauvaises herbes.
Mis à jour un rosier,
6 plants de laurier sauce,
8 framboisiers,
67 crottes de chien.
Dérangé 3 gros geckos noirs
et utilisé un escargot
comme filtre dans l’arrosoir
pour ne pas brusquer
les petites soiffardes…

Les restes de minuit, encre, Saïssi

MAD MAX

De retour d’Uruguay,
mon frangin
à piqué
la voiture,
il a pris la fuite avec,
bloqué en 3ème
jusqu’à Mende…

VENDREDI

Venez nombreux vendredi,
il n’est pas impossible
que je montre ma bite…
Vous risquez aussi
de croiser Ludwig
le chat alcoolique,
spécialiste en partouzes
de ver de terres,
hyper tendance.
Entre charéalisme et chaceptuel,
langoureux lombrics en string,
saurez vous reconnaitre
Pamela et John
dans le cohue-coït ?

lacrymosw

A vendredi donc,

Franck